Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Opti-secours
  • : Réflexion utopique sur l'optimisation globale tous azimuts du service d'incendie et de secours en France
  • Contact

Texte Libre

Pourquoi un tel site ?

Pourrions nous, à budget constant, améliorer notre savoir-faire, notre sécurité, notre communication avec les élus en montrant que nous sommes un centre de profit pour la collectivité?

Ce site veut juste proposer des pistes de réflexion ou d'optimisation, qui paraîtront à beaucoup utopistes ou farfelues, mais destinées à titiller la curiosité du lecteur, à le faire réfléchir sur lui et sa corporation, et se demander peut-être ce qu'il pourrait proposer pour aller de l'avant.

Nota : Un grand merci à tous ces SP qui, au quotidien, cherchent à optimiser, bricoler, inventer, sécuriser, bref, faire avancer le système, quelque soit leur grade et leur statut...

Recherche

Liens

7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 10:04

Peut-on encore faire des engins permis B chez les SP ?

 

DSCN6147

 

Quelques éléments de contexte :

Avec les normes de sécurité, la charge utile du 3,5T se réduit au fil des ans

Les SP chargent beaucoup leurs engins VL : VSAV, VPI, DAL, VSR, etc.

Les SDIS achètent de plus en plus de PL, cela induit des contraintes

Le permis PL est une denrée compliquée chez les SPV et en CI mixte

Les départs multi-engins sont plus complexes s’il faut 2 permis PL :

Sur un départ AVP, il serait intéressant que soit le SR soit le VB soit VL

Le 3,5T fait moins de refus de départs, y’a souvent un permis B dispo.

 

Dès lors, peut-on continuer à acheter du 3,5T ? Si oui, comment ?

Les SDIS sont fatalistes : le VL étant vite en surcharge, prenons des PL

Les carrossiers poussent les SDIS dans cette voie pour faire du chiffre

 

Mais finalement, si on raisonne coût, est-ce intéressant ?

Un PL, c’est + cher. Certes, on peut lui mettre 2 à 3 fonctions (voir ici ou ici)

Mais sur du mono-fonction (VSR 3,5T ou 5/6T par ex.), c’est plus cher.

Un PL, ça nécessite de former au permis PL. & + on a de PL, + il faut former

Un engin PL qui ne décale pas, ça nécessite de le doubler, donc coût en plus.

 

A l’inverse, un engin VL coûte moins cher, en achat et en permis.

Alors si on cherchait plutôt des solutions pour continuer en 3,5T !!

 

Le matériel embarqué :

La LDT, les brancards en toile, les tuyaux en couronne…

Nos engins regorgent de matériels inutiles, ou désuets, ou en double

Ca  ne sert plus mais ça surcharge : faisons du tri…

 

Faut-il un GEP dans un VPI ? non, c’est au VTU (voir ici)

Est-ce terrible si on soustrait un peu de tuyaux dans un DAL ? (voir ici)

Faut-il vraiment 2 échelles à coulisse sur un VTU ? Etc, etc.

 

Pourquoi des VSAV PL, pour une camionnette avec un seul brancard ?

Certains SMUR se passent de la lourde table électrique; faisons pareil

Et c’est + ergonomique pour le dos : on monte le brancard moins haut !

 

Les matériaux :

Trop d’acier dans nos engins. Ça coûte moins cher, mais c’est lourd.

Privilégions l’alu, le composite : certes, c’est plus cher…

Mais on s’épargne un châssis PL ! Et là, c’est au global moins cher …

Les vitres, c’est lourd : des portes arrières tôlées, c’est -30kg

Faut-il un lourd plancher en bois, ou une résine solide qui pèse rien ?

Faut-il 2 portes latérales en acier ou des rideaux coulissants légers ?

 

La taille :

Plus c’est gros, plus c’est lourd (voir ici)

Faut-il du VSAV long L3 ? Un L2 : 100kg gagnés, & des accrochages en moins

 Faut-il un VTU long/haut quand un court/bas bien agencé fait mieux ?

 

L’équipage :

Sujet sensible, on touche aux valeurs communistes de la corporation

Et pourtant ! brider l’équipage à 2 SP, c’est gagner 80kg (poids normé)

Alors oui, un DAL, un VTU ou un VSR peuvent partir à 2.

Parce que la mission ne nécessite pas plus (VTU, VAR, etc)

Ou parce que d’autres SP seront sur place avec d’autres engins

(FPT avec le DAL, Engin-tampon avec le VSR, etc)

Sommes-nous si mauvais pour avoir tant besoin d’être en sur-effectif ?

Le Cd veut rien faire, le CA joue avec la radio, et l’équipier, seul à bosser

 

Pour les engins à plus fort effectif, repensons-les :

Bridons la carte grise du VSAV à 5 personnes, et décalons à 3

VPI à cabine simple 3 places : gain 300kg. Le reste au VTU (voir ici)

 

 

Alors oui, l’engin 3,5T est encore possible, et on fluidifiera les départs

Le tout est de bien le concevoir, de s’affranchir d’une vision coût simpliste…

Partager cet article
Repost0

commentaires