Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Opti-secours
  • : Réflexion utopique sur l'optimisation globale tous azimuts du service d'incendie et de secours en France
  • Contact

Texte Libre

Pourquoi un tel site ?

Pourrions nous, à budget constant, améliorer notre savoir-faire, notre sécurité, notre communication avec les élus en montrant que nous sommes un centre de profit pour la collectivité?

Ce site veut juste proposer des pistes de réflexion ou d'optimisation, qui paraîtront à beaucoup utopistes ou farfelues, mais destinées à titiller la curiosité du lecteur, à le faire réfléchir sur lui et sa corporation, et se demander peut-être ce qu'il pourrait proposer pour aller de l'avant.

Nota : Un grand merci à tous ces SP qui, au quotidien, cherchent à optimiser, bricoler, inventer, sécuriser, bref, faire avancer le système, quelque soit leur grade et leur statut...

Recherche

Liens

9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 16:31

On note de nombreux engins souffrant d’un affaissement sur l’arrière.

Cela pénalise la tenue de route, le freinage, et l’usure de l’essieu

 

Souvent lié à une surcharge, on peut donc en 1er d’alléger l’engin

Mais cela est aussi dû au peu de poids sur l’essieu avant…

Comment mieux utiliser l’avant et mieux répartir les masses ?

 

Aujourd’hui, le pare-choc avant n’est quasiment plus utilisé.

Pourtant, avant on trouvait de tout fixé dessus :

Pelles, pioches, lances, extincteurs, dévidoirs…
Des pays ont encore beaucoup recours au pare-choc avant.

ça allège l’arrière en y ôtant du matériel, donc use moins l’essieu

ça leste l’avant, améliorant la tenue de route (& le freinage !)

 

Que peut-on mettre sur l’avant ? sans ré-inventer l’eau chaude !

 

Un treuil ? Classique, certes.

Mais vu le poids d’un Tirfor, un treuil le remplace avantageusement

 

Une ligne d’attaque ?

A l’instar des USA, sangler une ligne en écheveau sur le pare-choc :

Division d’attaque en 70 pour le conducteur, ou ligne d’attaque en 45

Idéal en centre-ville exigu, ou sur la BAU d’une autoroute :

Attaquer une VL en feu sans tourner autour du FPT, mais protégé par lui

Alimenter le 1er EP sur place par un 2ème sans sortir du gabarit... 

 hoses-front.jpg

(Source : http://www.123rf.com)

 

La pompe ?

Fou ? Cela a pourtant beaucoup existé, en Allemagne et Angleterre par ex.

On ne pourrait plus aujourd’hui la fixer ainsi sans protection :

Mais un arceau la rendra similaire aux treuil/prise de force (voir plus bas)

 

Les avantages sont multiples :

Installer une pompe sans toutes les contraintes d’une fixation à l’arrière

(arbre de transmission, cardan, torsion du châssis sur un VPIHR, etc)

Remplacer les MPP faiblardes des VPI par une vraie pompe puissante

Décharger l’arrière des VPI souvent en surcharge et donc les équilibrer

Limiter le nombre de moteur à entretenir : moins de MPP/MPR

 

Gagner le poids du 2ème moteur. Essentiel sur les VPI ou DAL 3.5T :

On remplace ce gain de poids par de l’eau ou des tuyaux…

(Voir aussi "Multiplier les DAL" et "limiter les MPR") 

 

Ne plus atteler en urgence des MPR : risque de dételage (voir ici)

Gagner du temps : perdre 3-4 min à l’atteler, c’est perdre l’intérêt du CPI.

Avec une pompe installée, on démarre, on part !

 

Se payer, pour le prix d’un duo VTU+MPR, un engin 4x4 (voir ici) :

Ce sympathique engin Anglais pourrait être grée en VPI ou DAL

Avec une même carrosserie standardisée, voire en version "130" 4 places

(En duo en CPI? 1 en VPI au sinistre, 1 en DAL au point d'eau - voir ici)

 fire-110-copie-1

(source : http://www.fire-engine-photos.com/picture)

 

Limites d’utilisation :

Prévoir un ensemble compact, sans gadgets, sans sorties en trop :

Raccords en 65 pour une 60m3, 1 seule entrée de 100 pour une 120m3

 

Le must ? Les 2 : une ligne d'écheveaux sanglée sur la pompe avant…

 

On nous parlera de l’exposition de la pompe en cas d’accident.

C’est certes vrai. Mais quelle proba pour un VPI qui sort 50 fois par an ?

Les CPI sont plus respectueux des engins, ça diminue le risque d’accident.

Et la proba est similaire à celle de perdre la MPR, ce qui n’est guère mieux.

Et l'exposition en HR. Un VPIHR fait-il vraiment du franchissement trial ?

 

Engins mieux équilibrés, gain de temps, de sécurité et d’ergonomie

Pourquoi s’en priver ?

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
La pompe à l'avant est une bonne idée, elle est entrainée par une transmission courte au moteur, permet de se connecter a une prise d'eau directement sans maneuvre de marche arrière.<br /> <br /> Des constructeur tel que Ahrens-Fox dans les années 1910-1930 n'a juré que par les pompes montées à l'avant.<br /> <br /> Le problème est en cas d'accident frontal, un pieton peut etre gravement blessé par la pompe, ou contre un véhicule, la pompe sera détruite et elle coute chère...<br /> <br /> La solution ? une pompe à l'avant protégée dans un coffre fermé.
Répondre
G
Alors la, j'y aurais pas pensé.<br /> <br /> Encore un article de maître si je puis me permettre.<br /> <br /> Donc je suppose que la pompe serai entrainé par le moteur du Véhicule ?
Répondre
W
<br /> <br /> Merci !<br /> <br /> <br /> Oui, la pompe est entrainée par le moteur du véhicule.<br /> <br /> <br /> <br />