Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Opti-secours
  • : Réflexion utopique sur l'optimisation globale tous azimuts du service d'incendie et de secours en France
  • Contact

Texte Libre

Pourquoi un tel site ?

Pourrions nous, à budget constant, améliorer notre savoir-faire, notre sécurité, notre communication avec les élus en montrant que nous sommes un centre de profit pour la collectivité?

Ce site veut juste proposer des pistes de réflexion ou d'optimisation, qui paraîtront à beaucoup utopistes ou farfelues, mais destinées à titiller la curiosité du lecteur, à le faire réfléchir sur lui et sa corporation, et se demander peut-être ce qu'il pourrait proposer pour aller de l'avant.

Nota : Un grand merci à tous ces SP qui, au quotidien, cherchent à optimiser, bricoler, inventer, sécuriser, bref, faire avancer le système, quelque soit leur grade et leur statut...

Recherche

Liens

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 18:21

Ce petit VPI intelligemment conçu et adapté à sa mission méritait une petite présentation ici :

Nous sommes dans une jolie région montagneuse. Le petit village en fond de vallée est entouré par un CS à 10km et un CSP à 10km également. A l’entrée, notre sympathique CPI en bordure de la RN. La neige ajoute ici une difficulté en compliquant parfois l’envoi des renforts.


Que trouve-t-on de si intéressant dans ce VPI ? Plusieurs choses :

La cabine 3 places : une 6 places, c’est bien, mais ça présente 2 inconvénients de taille sur un VPI : la place, au détriment du matériel, et surtout le poids. Double cabine = 300kg. Quand on est limité à 1600kg de charge utile, en perdre 300 est un luxe. Ici, on n'a que 3 places mais un arrière bien équipé. Et ça libère du poids pour une motiricté 4x4 bien pratique ici...


Le SR : Bien sûr, vu le coût et le poids, pas question de faire un VSR. Mais ces cales, ce coupe pare-brise, ce protège air-bag sont très intéressants : cout mini, poids mini, pertinence maxi…

 

L’INC : dotation réaliste par rapport au PTAC et à l’équipage. Un peu d’eau pour les petits feux, des tuyaux, mais sans collectionner inutilement de lourds 20m qui ne seront jamais tous déroulés avant que le FPT arrive (Éventuellement, pourquoi pas un dévidoir portable ou caisse-écheveaux). 

Seul bémol : le SDIS a interdit l’utilisation de la lance HP, donc citerne vide… Peut-être mettre une petite MPP 30m3 en remplacement du duo MPHP-DT? A poids égal, on établit une LDV à 60m.


Voilà donc un petit engin sympathique et bien conçu qui sert au mieux sur ses missions.

Partager cet article
Repost0

commentaires