Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Opti-secours
  • : Réflexion utopique sur l'optimisation globale tous azimuts du service d'incendie et de secours en France
  • Contact

Texte Libre

Pourquoi un tel site ?

Pourrions nous, à budget constant, améliorer notre savoir-faire, notre sécurité, notre communication avec les élus en montrant que nous sommes un centre de profit pour la collectivité?

Ce site veut juste proposer des pistes de réflexion ou d'optimisation, qui paraîtront à beaucoup utopistes ou farfelues, mais destinées à titiller la curiosité du lecteur, à le faire réfléchir sur lui et sa corporation, et se demander peut-être ce qu'il pourrait proposer pour aller de l'avant.

Nota : Un grand merci à tous ces SP qui, au quotidien, cherchent à optimiser, bricoler, inventer, sécuriser, bref, faire avancer le système, quelque soit leur grade et leur statut...

Recherche

Liens

23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 20:43

D’énergie, chaque moteur est un donneur…

Les interventions sont gourmandes en énergie : pompage, électricité, hydraulique...

Les moteurs des FPT, FSR et autres EPA ont souvent 2 fonctions :

Amener l’engin au sinistre, puis entrainer un accessoire sur place : pompe, génératrice...

 

Un engin échappe à cette règle : le Porte-Cellule.

L'idée est géniale : un seul châssis pour plusieurs cellules qui sortent très peu 

(même si leur utilité n'est pas remise en cause : Mousse, SD, etc).

Or les dites berces emportent souvent leur propre moteur pour créer leur énergie :

GE du CEVAR, MPP du CGC, MPR du DA, Compresseur du CESD...

Donc 2 moteurs : VPCE + sur berce ou tracté, souvent puissant. Dommage !

 

320cv pour ce joli bébé... De quoi entrainer une pompe 4000-15 !!  DSCN6096--R-solution-de-l--cran-.jpg

 

Le moteur du VPCE entraîne le crochet de dépose de la berce, mais ne sert plus sur l'inter. 

Et s'il alimentait la berce ?? Economie de moteurs et concept encore + rentable !

 

Pourquoi pas un système simple et standard : la prise de force agricole

Comme les tracteurs, une prise de force pour plein de berces à alimenter : MP, GE, etc.

Placée sur l'arrière du VPCE, puisque la plupart des berces sont descendues avant usage

(pour l'exception du CCGC qui reste en haut, on peut garder une petite MPP)

On créera un carter de protection amovible, le système pouvant être dangereux.

 

Avec ce système, on économise de nombreux moteurs, en achat et en entretien...

NB : A minima, installer une génératrice, vu tous les GEP sur berce (CEVAR, CESD, PCM…)

 

Le VPCE-Opérations Diverses : 

Malgré le gain en polyvalence qu’il apporte, le VPCE sort trop peu.

Après le VPCE-Grue (Voir ici) & le VPCE-Dép (voir ici), peut-on faire mieux ?

 

Pourquoi pas le gréer en VTU-Spécialisé (voir ici) ??

Pas pour en faire le VTU 1 d’un CSP !! Pour ça un VTU-BAL convient.

Mais plutôt mais un rôle de VTU 2, voire 3 ou 4.

 

Certains SDIS ont des berces d’appui « tempête-inondations ».

Pourquoi pas multiplier ces berces me direz-vous ?

Parce qu’une berce, c’est un budget, & ça prend une place en travée

Ici on cherche à optimiser à peu de frais le parc existant de VPCE…

 

Comment faire ça ?

En ré-amenageant un peu, on peut gagner de la place sur nos VPCE :

Dans l’empattement et en arrière de l’essieu, des coffres

Au-dessus des-dits coffres, une échelle à coulisse glissée à plat.

Et voilà comment loger autant de matos DIV que dans une Kangoo !

Un LSPCC, des clés ascenseurs, un hooligan-tool, une caisse à outils, etc.

 

DSCN1523

 DSCN1526

  

On a donc un engin existant ré-aménagé à peu de frais pour les intempéries, et qui pourra faire du DIV « du quotidien » en VTU 2 ou 3 !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Une autre solution : réduire la consommation en énergie ! L'éclairage est généralement du 220V chez les SP. Il suffirait pourtant de le passer en 24V avec des projecteurs au Xenon... Coûts supérieur à l'achat mais rendant les génératrices quasi inutiles, et offrant un meilleur éclairage !
Installer des systèmes de dynamo type Dynawatt sur beaucoup d'engins permettraient d'avoir 3 à 5 KVA par véhicule dipsonible, rien qu'en faisant tourner le moteur.
Notre balisage est également très gourmand : passons aux LED pour les feux à éclats, etc...!
Répondre