Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Opti-secours
  • : Réflexion utopique sur l'optimisation globale tous azimuts du service d'incendie et de secours en France
  • Contact

Texte Libre

Pourquoi un tel site ?

Pourrions nous, à budget constant, améliorer notre savoir-faire, notre sécurité, notre communication avec les élus en montrant que nous sommes un centre de profit pour la collectivité?

Ce site veut juste proposer des pistes de réflexion ou d'optimisation, qui paraîtront à beaucoup utopistes ou farfelues, mais destinées à titiller la curiosité du lecteur, à le faire réfléchir sur lui et sa corporation, et se demander peut-être ce qu'il pourrait proposer pour aller de l'avant.

Nota : Un grand merci à tous ces SP qui, au quotidien, cherchent à optimiser, bricoler, inventer, sécuriser, bref, faire avancer le système, quelque soit leur grade et leur statut...

Recherche

Liens

29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 14:09

Que penser du permis C1 ? peut-il nous être utile, et dans quelles conditions ?

 

Ce nouveau permis pour poids lourd de 7,5T existe en version « simplifiée », notamment pour les SP (la réglementation du transport de marchandise y est allégée). Le permis PL est une difficulté majeure chez les SPV : fini le temps où les SPV passaient le PL au service militaire…

 

Sur ce blog, nous prônons des pistes pour rester en 3,5T (voir ici et ici par ex.), ou passer au FPTL (quitte à devoir gérer des couteux permis PL, autant avoir 2000l d’eau) ou des engins PL permettant d’emmener 2 PL en un (voir ici par ex.)

 

Former un SPV au permis PL « C », c’est 2000€, 15 jours de formation. Les SDIS rechignent à investir sur les SPV à cause du turn-over. Côté SPV, peu peuvent poser 15 jours pour une formation. Pendant ce temps, des FPT ne décalent pas, faute de permis C…

Le permis C1 simplifié, c’est 800€, 4/5 jours de formation : double intérêt du coût et du temps.

 

Bémol quand même : il n’existe pas de passerelle C1 vers C. On ne peut donc pas envoyer un jeune au C1 en se disant qu’éventuellement il fera une passerelle vers le C dans 3-4 ans. Il faut sélectionner d’emblée quel permis passer.  S’il y’a plusieurs engins < & > 7,5T dans le même centre, et qu’on envoie des gens au C1, ça va être un casse-tête pour gérer les gardes, entre les B, C1, et les C.

 

Du coup, pourquoi pas créer des « Centres dédiés 7,5T » :

Des CPI ou petits CS qu’on armerait avec 2 engins 7,5T INC/DIV et éventuellement un engin d’appui (sans formation lourde bien entendu)

Pas d’engins > 7,5T pour ne pas gérer de permis C.

Pas d’engins 3,5T (au pire une VL) pour motiver les jeunes à aller au C1 : nous avons noté dans plusieurs CPI armés uniquement d’engins PL, que le problème de PL ne se posait pas ! Généralement la moitié de l’effectif y est PL. A l’inverse, quand il y’a un PL et plusieurs 3,5T, les jeunes se contentent des inters en 3,5T et ne sont pas forcément motivés pour aller au PL. Avec un C1 à 800€, même si le jeune le passe à 20 ans et nous quitte à 25, c’est toujours 5 ans où les engins ont pu décaler.

 

Le binôme de base pourrait être un « équivalent FPTL » sur 2 engins :

VPI (avec lots PS-SAP/VTU)

CCFL (2000l pour qu’il ai un vrai rôle de CCF dans le département, en citerne composite avec équipement allégé, ça passe)

DAL-VTU, etc.

 

Le duo améliore le temps de départ : les 1ers partent vite au VPI, les suivants au 2ème engin.

D’autres engins sont possibles : VTUSR, VSAV-NOVI, BEA 18, VTU-CEVAR, VTU-Dépoll, etc.

Avec le développement du C1, on trouvera vite en occasion des BEA 18 et des châssis double cabine 7,5T.

Idéalement, choisir des double-cabine pour emporter 6 SPV venus à l’appel général sans laisser personne de côté.

 

On peut aussi envisager un engin sanitaire type PMA avec fonction PS-SAP sur la commune pour le « rentabiliser » un peu et éviter un châssis de PMA qui dort toute l’année :

 

 

7,5T c’est vite atteint. Il faudra veiller à chaque agrès embarqué, comme un VPI 3,5T. Mais avec un équipement composite, 2000l c’est possible. La production actuelle d’un fabricant espagnol d’engins en composite le prouve avec des VPIHR 4 places de 1700l sur 5,5T. On peut donc largement tenir 6 places et 2000l sur 7,5T, vivement que les fabricants français s’y mettent.

 

Chez nos voisins Allemands, on a pu pendant longtemps conduire des 7,5T avec le permis VL ! Du coup, ils ont un vaste panel d’engins 7,5T et certains sont de quasi-FPTL… Les Allemands emportent plus d’hommes et de « petit matériel », moins d’eau, et les carrosseries sont en métal, malgré tout, quelques exemples donneront une idée de ce qu’est un 7,5T.

 

Un beau VPI avec presque trop de places en coffre, on risque la surcharge de matériel… (nos voisins utilisent parfois des engins 8T déclassés à 7,5T, d’où le « 813 » sur la portière) :

Source : http://files.bos-fahrzeuge.info/vehicles/photos/5/d/1/8/332736-large.jpg

 

Les Allemands réforment leurs engins plus tôt que nous, ces FILHR (LF8) seraient une piste à moindre coût de VTUHR-DAL-VBS avec pompe (avec sa cabine 9 places, on peut emmener tous les SPV qui montent à l’appel général !) :

 

 

CCIHR 2000l (TLF 2000, ou TLF 8/18), courant outre-Rhin :

 

 

VSRHR (RW1) :

 

 

Source : www.bos-fahrzeuge.com

 

On le voit, les possibilités de bons engins en 7,5T existent. Et quitte à passer au C1, autant utiliser au maximum la possibilité de 7,5T, et ne pas acheter d’inutiles VPI 5T (on perd 2,5T bêtement)

 

 

En parallèle des CI 7,5T, des CS plus conséquents spécialisés « Permis C » :

FPT(SR), FPTHR, FPTGC, FMOGP, EPS 25 et 30, etc. Ces centres ayant à fournir plusieurs engins PL, des COD2 et des écheliers, donc du temps de formation, on pourrait les décharger du SR et des engins spéciaux type CEVAR en les affectant aux CI 7,5T pour équilibrer la charge de formation/recyclages.

 

Restera le cas des petits CPI qui peinent à recruter et qu’on laissera en binôme 3,5T VPI-FIL afin de ne pas les surcharger et pérenniser la disponibilité des SPV.

 

On le voit, le permis C1 peut éventuellement être une aide pour un certain type de CI, mais peut vite devenir un casse-tête si un CS doit gérer 3 types de permis (B, C1, C). Il y’a sans doute une aubaine économique pour faire partir de vrais engins permettant de faire des renforts (à l’inverse d’un VPI 3 ,5T qui généralement reste sur son secteur) mais tous les Centres ne pourront pas être concernés. Le permis C pourrait devenir dans les prochaines années une problématique de quasi-spécialité…

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Justement pourquoi ne pas faire un article sur les CCRL ? Avec 7,5t on peut en faire du boulot :-)
Répondre
F
Petit hs: et qu en est il des dérogation vl: 4,25 ou 4,5 t ??? Cela se fait pour les camping car, pourquoi pas pour les sp !!!!????
Répondre