Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Opti-secours
  • : Réflexion utopique sur l'optimisation globale tous azimuts du service d'incendie et de secours en France
  • Contact

Texte Libre

Pourquoi un tel site ?

Pourrions nous, à budget constant, améliorer notre savoir-faire, notre sécurité, notre communication avec les élus en montrant que nous sommes un centre de profit pour la collectivité?

Ce site veut juste proposer des pistes de réflexion ou d'optimisation, qui paraîtront à beaucoup utopistes ou farfelues, mais destinées à titiller la curiosité du lecteur, à le faire réfléchir sur lui et sa corporation, et se demander peut-être ce qu'il pourrait proposer pour aller de l'avant.

Nota : Un grand merci à tous ces SP qui, au quotidien, cherchent à optimiser, bricoler, inventer, sécuriser, bref, faire avancer le système, quelque soit leur grade et leur statut...

Recherche

Liens

21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 07:52

Quel est le sens du volontariat aujourd’hui ?

On fusionne, on regroupe, on crée des CS SPV > 1000 départs

On impose des astreintes, on impose des formations, on impose, on impose…

Est-ce cela, l’âme du volontariat ?

 

Les outils comme Artemis sont des tueurs de petites casernes :

Il est humainement impossible de demander à des gens de se bloquer pour 50 dép/an

Alors elles meurent, et on croit gagner de l’argent en les fermant…

Gain de court terme, car en tuant le volontariat, il faudra mettre des gens de métier à terme

Pas forcément des SPP, mais des ambulanciers, des artisans pour le VTU, etc

Le coût sera exponentiel, et comment gérera-t’on les catastrophes, tempêtes, etc ?

 

De plus, avec ces tueurs de motivation, quand il y’a une bonne inter sur le secteur, des engins viennent de partout alors qu’il reste du monde dispo sur la commune, notamment la nuit.

Bien sûr, les théoriciens diront « ils n’avaient qu’à se marquer dispo »

Mais c’est une utopie, ça ne marche pas, les gens n’y pensent pas après le boulot

Or on signe SPV pour rendre service sur sa commune, et pour faire des inters motivantes

Enchainer les VSAV n’intéresse plus après quelques années.

Mais un feu ou un AVP motive les troupes à se sentir utile.

 

Pour cela, il existait un moyen, qu’on a fait tomber en désuétude :

L’appel général.

Bien sûr, on ne peut pas tout miser dessus

Parce qu’en journée, il faut avoir une notion de qui est là ou pas

Parce que dans les gros CS, on ne peut pas déranger tout le monde chaque nuit.

Par contre, on pourrait envisager des règles de gestion en fonction de la taille du centre

Et séparer la journée des nuits & WE.

 

En journée, si on a un CA, un PL, et un BAT on pourrait ouvrir le FPT avec un BAL en appel G

Si jamais personne ne vient, au pire l’engin part en PS : pas de perte de temps

La nuit et le WE, c’est open-bar ! on pourrait s’autoriser 20% de l’effectif en AG.

Ainsi, pour un CS de 30 personnes, on s’autorise un FPT à 6 en AG :

Largement réaliste la nuit et le WE.

 

L’objectif est aussi de ne pas brider les gens quand une inter intéressante tombe :

Grâce à l’appel G, on sonne tout le monde, et on fait sortir le FPT, bien entendu

Et derrière l’EPA, et/ou le VTU (éventuellement grée en FEV ou en DA), etc

Idem en SR, grâce à l’appel G on sort le FPTSR, le VSAV et un engin-tampon du même CI

C’est motivant de faire les bonnes inters de son secteur plutôt que voir passer les engins des voisins.

Et pour les SDIS, on arrête de se priver de cette manne qui n’a pas pensé à s’ajouter dans artemis

 

Pour les CI < 100 inters / an, autant laisser l’appel G 24h/24h (et la sirène… voir ici)

Pour les centres plus conséquents, il faut diminuer la contrainte de l’astreinte, pour fidéliser les SPV avec un travail et une famille, par exemple en réduisant le nombre de semaines d’astreinte par an.

Compromis entre « pas trop solliciter l’appel G » & « pas coincer trop de gens pour rien »

Pour les CI à 100-300 départs, on pourrait réduire l'astreinte à 3 SP, puis appel G :

Vu que 2/3 des départs sont en journée (stat nationales), reste 15-20 AG/an en nuit/WE.

Pour les CI entre 300 et 1000, une astreinte à 6 + appel G ensuite, etc. Ainsi, on passe sur des tours de garde sur 4 semaine, voire idéalement 6 (il faut un nombre pair pour garder les divorcés qui ont leurs enfants 1 semaine/2).

 

Il est assez drôle, dans certains secteurs avec beaucoup de CPI communaux, de voir des CPI de bénévoles à l'appel général plus costaud en journée que le CS départementalisé du coin avec son Artemis qui n'arrive plus à sortir un VSAV en journée ! (diantre, la vacation ne serait donc pas la seule motivation des SPV?? mais oui, il va falloir s'y faire, on s'en fiche des 8 euros...)

 

Nos voisins Allemands l’ont compris : pas de VSAV, appel général H24 (hormis de très gros CS avec astreinte 1 semaine/5 ou 6), et au final ? Pas de turn-over, des gens très motivés, des engins complets H24, ils ont tout bon !

 

L’appel Général permettrait de motiver les troupes en faisant les bonnes inters de son secteur

Il permet de réduire les astreintes donc une partie de la contrainte qui pèse sur le SPV

Et il permet au SDIS de retrouver la pleine puissance des engins qui dorment dans les CS

Partager cet article
Repost0

commentaires